Bonsoir mes amies.

 

 

je me demandais si j'allais pouvoir venir vous voir avant de partir demain,  je profite d'un petit moment pour vous remrcier de tous vos messages d'amitié qui me vont droit au coeur, je ne pourrais malheureusement pas aller vous répondre personnellement, même si j'ai tout lu. Depuis mercredi que je suis rentrée je ne fais que dormir, au début je pensais que c'était parce que je ne m'étais pas assez reposée à la polyclinique, mais là ça devient grave, je passerais volontiers mes  jours et mes nuits, au lit à dormir.

 

 

 

Je voulais toutes vous remercier pour tous vos messages, vos coms et remercier du plus profond de moi même, surtout Christine qui a pris de son temps pour vous donner de mes nouvelles et qui m'a fait parvenir vos messages avec une jolie carte personnalisée comme elle sait si bien les faire. Merci Mia, Pascalou, Claire.

 

 

Merci à vous toutes qui m'avez envoyé un petit com qui fait toujours plairir à lire. Chris, Orléanie, Mija, Marydel, Mizousze, Claire, Auriana, Pascalou, Fanouchacha, Mia, Fruifrui, Anna, Maiderose, Mamischa, Xabinou, Mounic, Pontaguite, Gentiane. Merci à toutes celles qui à la suite d'un article d'Orléanie m'ont envoyé des roses qui embaument mon bureau à travers l'écran, Maiderose, Xabinou, Nadine, Mélancolia, Mija, Mamischa, Carcajour et les nombreuses de ma petite Marie. merci à celles qui m'ont envoyé une petite (ou grande) carte, Chris, Maiderose, Ara, Anna, Chris (mésange), Calinette, et surtout Orléanie dont j'ai reçu la carte ce matin avec 2 petites médailles de Lourdes, comme j'en avais déjà deux que tu m'avais envoyées il y a déja un bon nombre d'années, je ne risque pas d'en oublier, j'en ai une dans mon porte feuilles et une dans ma table de nuit avec de l'eau bénite.

 

 

J'espère n'avoir oublié personne, si ça devait arriver je pense que vous me pardonneriez. Je vous ai fait quelques photos de ciels de Cherbourg, le temps de mon séjour la semaine dernière, vous voyez, même à l'hôpital je pense à vous. je suis prête à partir demain à 15 heures avec le moral, et comme je vous sens toutes avec moi ça aide beaucoup, jamais je ne vous remercierais assez mes amies.